2009-01-11

pas facile de trouver les mots / not easy to find the words

pour expliquer à Trisha que son papi (abba) n'est plus de ce monde, elle pose des questions... Rohan lui est trop petit. Même pour moi ça fait bizarre de vivre ce deuil à distance sans vrai soutien moral ici puisque mon homme n'est toujours pas revenu... moral en berne, cafard, u grand sentiment de solitude... c'est le quotidien depuis le 26/12... ça ne contredit pas l'adage "c'est dans peine qu'on reconnait ses vrais amis" / To explain to Trisha that her grandpa (abba) is no more, she asks questions... Rohan is too small . Even for me to live this mourning from far away without true moral support here it is very difficult as my hubby is still in India... I feel so lonely... it doesn't contrdict the old proverv "this is in sad/difficult moment we know our true friends".

5 commentaires:

Mimi a dit…

Plein de courage et bien en pensées avec toi et ta famille,

Anonyme a dit…

Pas facile en effet d'expliquer tout cela à un enfant...
Je pense bien souvent à toi Ketika, garde courage et j'espère que vite ton mari rentrera à la maison, que tu te sentes moins seule.
Bisous
Christine

Anonyme a dit…

Sorry to hear about your father-in-law. My thoughts are with you...Tracey in Canada xo

Moushette a dit…

Mes pensées pour toute ta famille. Difficile oui, mais souvent les mots les plus simples sont les meilleurs.

J'espère que Rupen est déjà rentré ou qu'il ne va pas tarder.

Ces deuils par "correspondance" sont très difficiles à vivre, car il n'y a rien de concret comme symbole pour le recueillement.

Nous, on va faire des grosses retrouvailles familiales au Kerala pour les un an de décès de mon oncle, mais pour moi cela arrive trop tard.

. a dit…

Merci de vos petits mots/thanks for your messages.
Ketika/karine

L'heure + température / time and weather

Ici à qqpart dans le quart sud ouest - FRANCE / here somewhere in the south west - FRANCE




Là bas à Pune - INDE / There in Pune - INDIA